Vous déménagez?
Nous vous proposons volontiers nos prestations à votre nouvelle adresse

Guide du déménagement
Le rangement facilité

Karine Paulon

«Un déménagement est l’occasion idéale pour ranger»

Jeter, trier, ranger: comment trouver la motivation pour le faire? Non seulement si un déménagement se profile, mais en général. L’experte en rangement Karine Paulon explique comment remettre de l’ordre – et comment on apprend à mieux se connaître soi-même par le rangement.

Madame Paulon, quelle a été votre expérience en matière de tri lors de votre dernier déménagement?

Une expérience libératrice. En fait, cette expérience a été le déclencher de mon activité de coach en rangement actuel. J’ai commencé très tôt à faire le tri et j’ai immédiatement ressenti la liberté de pouvoir me séparer d’un certain nombre d’objets. J’ai marqué et numéroté les cartons de déménagement, ce qui a considérablement facilité le déménagement. 

Il y a mille choses à faire avant un déménagement. Est-il pertinent de vouloir ranger à fond durant cette période souvent très courte? 

Un déménagement est l’occasion idéale pour le faire. On ressent une certaine pression, souvent absente au quotidien. Mais il faut impérativement commencer le plus tôt possible à trier les choses, ce qui simplifie l’emballage et le déménagement par la suite. Si l’on ne dispose que de peu de temps, je conseille de trier là où l’inhibition est la plus forte. Pour un grand nombre de personnes, c’est la cave.

Comment créer une bonne base pour conserver l’ordre dans le nouveau foyer après le déménagement? 

Déballez les cartons les plus rapidement possible; Si, après deux mois, vous n’avez toujours pas déballé une lampe, c’est que vous n’en avez probablement plus besoin. 

Globalement: comment trouve-t-on la motivation – et également le temps – de ranger au quotidien? 

L’important est de se fixer un objectif: pourquoi est-ce que je veux ranger? Afin de pouvoir mieux nettoyer? Ou pour me faire de la place pour un nouveau hobby? La motivation varie en fonction de l’objectif. Une chose est claire: remettre de l’ordre prend du temps. Le processus de rangement ressemble à un marathon. Il n’est pour autant pas nécessaire de prendre des congés pour cela. Il vaut mieux le faire par petites étapes et s’attaquer à un «coin» au lieu de tout laisser en l’état. Des photos avant-après aident lorsque la motivation fléchit.

Que faire pour motiver également le partenaire, les enfants ou les autres membres du foyer? 

L’esprit de rangement commence par soi-même. Je suis convaincue que l’on irradie une paix intérieure lorsque l’on a remis de l’ordre dans ses propres domaines. Un calme qui a tendance à contaminer les autres. Les enfants tout particulièrement sont sensibles à cela. 

Un grand nombre d’objets possèdent une valeur purement émotionnelle. 

Ce sont ces choses précisément que l’on retrouve partout. Cela peut être la nappe d’une grand-mère, un vêtement que l’on a porté lors d’une occasion spéciale ou une collection de billets de concert ou de cinéma des jeunes années. C’est comme dans le sport: on «s’entraîne» à trier, à décider. On franchit d’abord les petits obstacles, puis les grands. Durant mon coaching, je commence toujours par la catégorie des vêtements. La plupart des personnes décident relativement rapidement de ce qu’elles veulent conserver et donner. La catégorie «Sentimentalité» couronne le processus. 

Selon quels critères décide-t-on à ce niveau? 

On se demande: «Cet objet me rend-il heureux?». Si oui, alors il doit être célébré: on pourra, peut-être, l’exposer ou lui accorder davantage d’importance au quotidien – par exemple en utilisant la nappe de la grand-mère plus souvent, et pas seulement à Noël.  

Et si l’on choisit de le donner? 

Même si cela prend une tournure quelque peu comique dans notre culture, je trouve qu’il est bien de remercier d’abord les choses. Pendant un temps, ils nous ont rendu heureux et étaient utiles. Éliminer ne signifie pas forcément jeter. On peut également en faire cadeau ou le donner tout simplement. Et une photo de la planche de surf inutilisée depuis des décennies suffit peut-être à s’en souvenir. 

Par ailleurs: on apprend à mieux se connaître soi-même si l’on se confronte régulièrement à la décision «conserver ou s’en débarrasser». 

Quels sont les trois conseils que vous donneriez aux débutants en matière de rangement? 

Premièrement: opérez par catégories. Rassemblez, par exemple, tous les vêtements – de l’armoire, de la cave, du vestiaire, etc. – en un même endroit. Vous aurez alors un aperçu de tout ce que vous possédez. Deuxièmement: ranger les choses selon le principe «Qui se ressemble s’assemble». Et notamment également dans le «tiroir à débarras» où se côtoient sauvagement les piles, les trombones, les taille-crayons. Vous vous procurez tout simplement de petites boîtes dans lesquelles vous rangez les choses séparément. Troisièmement: attribuer une place définie à chaque chose.

Merci pour cet entretien, Madame Paulon.

Susanna Stalder

 

Karine Paulon

En sa qualité de coach en rangement, Karine Paulon accompagne ses clientes et ses clients qui veulent remettre de l’ordre.  Elle travaille selon la méthode; connue internationalement maintenant, de la Japonaise Marie Kondo. Karine Paulon, qui a grandi à Neuchâtel et qui a étudié la biologie à Zurich, vit actuellement à Thalwil avec sa famille. C’est ici qu’elle a également installé le siège de son entreprise «à jour». 

Arriver avec une note personnelle
L’univers de la lettre manuscrite

Se présenter au nouveau voisin avec une carte manuscrite? Communiquer le changement d’adresse aux amis et aux connaissances dans une lettre? Vous trouverez ici l’inspiration et la motivation sur le thème de la rédaction de lettres et de cartes.

En savoir plus

Offres relatives au déménagement
La Poste vous soutient pour le déménagement

Offres relatives au déménagement

Check-list en cas de déménagement
Afin de ne rien oublier: la planification du déménagement pas à pas

Check-list en cas de déménagement