Actualités

Volume des colis 2020 – septième record consécutif

La Poste n’avait encore jamais traité autant de colis que l’année passée au cours de ses 170 ans d’existence, à savoir plus de 182,7 millions. Tandis que les volumes des lettres baissent, les envois de petites marchandises en provenance d’Europe augmentent.

Carmen Fusco

Section Contenu riche

C’est une année pleine de turbulences et particulière à de multiples égards qui s’est terminée il y a deux semaines. Le bilan : la Poste a trié et distribué plus de 182,7 millions de colis : 23,3 pour cent de plus par rapport à l’année précédente et son septième record consécutif. Un nouveau record mensuel a été enregistré en décembre avec 23,1 millions de colis. Le jour de pointe était le 15 décembre 2020. Rien que ce jour-là, la Poste a traité 1,3 millions de colis. La hausse des volumes des colis en 2020 est due d’une part à l’essor du commerce en ligne et d’autre part à l’évolution des habitudes de consommation liée à la pandémie de coronavirus.

Moins de lettres, plus de petites marchandises en provenance d’Europe

Contrairement aux volume des colis, les volumes des lettres baissent depuis des années. Avec 1,7 milliards, la quantité de lettres adressées est inférieure de 5,6 pour cent à celle de l’année précédente. Les envois de petites marchandises en provenance d’Asie ont diminué l’an passé. En revanche, ceux en provenance d’Europe ont augmenté. Afin d’exploiter les synergies, la Poste étend ses services de distribution et investit dans des prestations supplémentaires : outre la prise en charge des biens à recycler et la livraison de produits frais, les prestations sur le «dernier kilomètre» doivent être étendues.

Fiable et ponctuelle, même en ces temps difficiles

Les besoins et le comportement de consommation des Suisses et Suissesses ont fortement évolué en 2020: en raison de la pandémie du coronavirus, les gens ont été exhortés à rester chez eux. Par conséquent, les volumes des colis qui enregistraient de toute façon une hausse continue ont, en partie, connu une croissance quasi exponentielle. La Poste et son personnel ont de ce fait été confrontés à des défis de taille : afin de protéger la santé des collaborateurs, il a fallu respecter les distances minimales, installer des barrières de sécurité dans les centres et porter constamment des masques. Les collaborateurs présentant des symptômes ont dû rester confinés chez eux. Le personnel de la Poste a fait preuve d’un engagement sans faille dans ces conditions difficiles. Dieter Bambauer, responsable PostLogistics jusqu’à fin 2020, a fait la déclaration suivante dans une interview : «L’enthousiasme de nos collaborateurs est tangible, que ce soit dans le tri, la distribution ou le management. Précisément, ce qu’ils ont accompli pour la Suisse cette année en pleine pandémie de coronavirus force le respect.»

rédigé par

Carmen Fusco